26 novembre 2022

Comment savoir si une pièce est compatible avec ma voiture ?

La France compte près de 54 millions d’automobilistes qui ont dû, à un certain moment, entretenir leur véhicule ou effectuer des réparations. Afin d’économiser leur budget, la majorité choisit d’acheter eux-mêmes leurs pièces de rechange. Cependant, la peur d’opter pour un modèle incompatible avec son véhicule reste toujours présente. Cet article dévoile quelques conseils pour ne pas se tromper lors de l’achat de ses pièces.

 

Relever les références de la pièce

L’un des moyens pour garantir la compatibilité d’une pièce détachée est de relever ses références. On a d’une part, la référence constructeur appelée aussi numéro OEM. Cette indication est inscrite directement sur la pièce. Par conséquent, il faudra le démonter pour y accéder plus facilement. Toutefois, comme ce numéro correspond à la date de fabrication de la voiture, il est aussi mentionné sous le capot ou la portière du conducteur. D’autre part, il y a la référence fabricant. Cette dernière est visible à différents endroits notamment la rubrique D.2 du certificat d’immatriculation. Ainsi, pour s’assurer que la pièce de rechange soit conforme, elle doit présenter un numéro OEM  ou une référence fabricant similaire.

 

Recourir à des sites internet

Aujourd’hui, de nombreux sites payants ou gratuits permettent de se renseigner sur la fiabilité d’une pièce. Certains exigent la création d’un compte client. En s’inscrivant, l’utilisateur pourra communiquer le type de pièce recherché, le modèle de sa voiture et sa date de fabrication. Le site présentera ensuite, une sélection des pièces susceptibles de se monter sur le véhicule avec en option, la possibilité de passer commande. L’avantage avec les sites internet est l’accès à des pièces spécifiques tout en bénéficiant d’un prix abordable. C’est le cas du disque de frein arrière pas cher qui est la forme de frein la plus courante, mais difficile à trouver sur le marché pour certains modèles. Avant toute chose, il est recommandé de s’assurer que la base du site présentant la pièce à rechercher soit à jour.

 

Faire appel à un expert

La mécanique n’est pas du ressort de tout le monde et démonter une pièce peut se révéler complexe. Dans ce cas, il est plus judicieux de faire appel à un expert dans le domaine avant d’effectuer l’achat. Il peut s’agir d’un concessionnaire, d’un garagiste ou des magasins spécialisés dans la mécanique. Dans un premier temps, ils s’intéresseront au numéro de châssis ou numéro d’immatriculation du véhicule. Par la suite, différents outils seront mis en œuvre pour identifier rapidement les références de la pièce. Enfin, un devis sera établi pour permettre au client d’acheter la pièce lui-même.

 

La problématique de la marque

Lorsque l’on recherche des pièces autos, une variété de modèles est proposée dans une multitude de marques si bien qu’il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Pour certaines pièces détachées particulièrement celles du moteur, il est préférable de choisir ceux qui présentent une même marque que celle de l’automobile. En ce qui concerne les autres pièces, elles sont universelles et n’exigent ainsi, aucune marque spécifique. C’est le cas par exemple du pare-brise, des plaquettes de frein et des phares.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *